Bonjour à tous,

Cette nouvelle boîte vient d'arriver sur le plande travail. Il s'agit du très célèbre Terminator, le Russian Obj.199 Ramka BMPT du Trumpeter au 1/35.

1

La ligne agressive et taillée à la hache de ce blindé m'a emballé au premier coup d'oeil...  Un peu d'historique :

Le BMPT est un véhicule de combat urbain et d'escorte russe basé sur le châssis du char de combat T-72. Présenté en 1997 il est actuellement proposé à l'exportation (ses principaux clients l'Inde et l’Algérie) par la Russie. Son nom signifie: Véhicule de combat de soutien de chars Le BMPT est le premier blindé destiné uniquement à la protection des unités blindées

Étant un véritable « garde du corps » des chars, le BMPT se doit d'avoir un blindage plus performant que ces derniers. Il est composé d'une partie standard plus épaisse, une couche réactive passive NERA, d'une couche intérieure de tissu de typeKevlar afin de stopper d'éventuels éclats et de plaque de protections réactives ERA disposées de part et d'autre du véhicule. Ainsi, le BMPT est parfaitement apte à résister aux différentes armes que peut lui opposer l'ennemi (Missiles anti-char, lance-roquettes, mines terrestres et munitions anti-blindage)

Le BMPT est dispose d'un grand nombre d'instruments de visée, il comprend, pour le tireur, un télémètre, un viseur laser et un système d'observation à mode de fonctionnement diurne, nocturne et par mauvais temps. Le commandant possède son propre système d'observation et de visée monté sur la tourelle.

Armement :

Le système a été conçu dès le départ pour la destruction des principaux ennemis du char de combat : hélicoptères d’attaques et soldats munis d'armes antichars. Pour pouvoir traiter efficacement toutes les menaces du champ de bataille, le BMPT se voit doté de plusieurs systèmes d'armes différents :

  • 2 canons 2A42 de 30 mm, d'une élévation en site de 45 degrés
  • 1 mitrailleuse PKT de calibre 7,62mm.
  • 4 missiles 9M120-1 ATAKA téléguidés.
  • 2 lance-grenades automatiques AGS-17 montés au-dessus des chenilles

 Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/BMPT_(v%C3%A9hicule_militaire)

Review de la boîte :

Le décor est tout de suite planté.... Pas moin de dix grappes très fournies avec trois petites planches de photodécoupe. Au total 1100 pièces à assembler qui annonce de beaux moments...

2

3

4

 

Bref, du très beau Trumpeter. On apprécie la formidable qualité du détaillage et du plastique.Les trois planche de PE bien que petites renferment un bon nombre de pièce qui vont venir agrémenter la finition.

Le montage : 

On attaque naturellement par le châssis supérieur. Tout s'assemble à merveille et on sent que le mastic va rester dans le tiroir. Les transmissions sont remarquablement bien détaillées. Dommage que par la suite, on ne les verra presque plus.  La qualité de lisibilité du plan de montage est également au rendez-vous... Tout va bien !

5

6

7

Le point de passage obligé chez Trumpeter, les chenilles maillon par maillon.... Un jeu de patience à dégrapper, nettoyer et assembler, pour le Terminator 196 à faire...

9

10

La pose de la photodécoupe sur le châssis occupe pas mal de temps... Mais cela apporte un plus non négligeable. Je ne suis pas un grand consommateur de PE mais lorsqu'elle est fournie avec le kit, pourquoi s'en priver ...

11

12

13

14

 

On peut se rendre compte sur le cliché ci-dessous de la qualité du détaillage mais également de la plus-value de la PE.... Par contre, les multitudes de recoins annoncent une mise en peinture longue et délicate...

15

 

La partie avant n'est pas non plus en manque de détaillage...

 

16

 

Les deux tourelles composées de 12 pièces chacunes + la PE sont délicates à assembler.

17

18

21

 

On passe ensuite au traitement des chenilles. D'habitude, je traite l'intégralité du châssis et je garde les chenilles et le train de roulement en dernier. Mais dans le cas du Terminator, cela me parait compliqué. Donc je décide de traiter les chenilles et les roues et d'assembler le tout. Ensuite je protégerai ces parties pour la mise en peinture du châssis...

22

 

Une base de H12 est passé sur l'intégralité des roues et barbotins ainsi que sur le châssis inférieur. J'ai décidé de coller les chenilles sur les barbotins pour faciliter l'assemblage des parties libres avant et arrières...

23

24

25

Ces assemblages demandent pas mal de temps et de patience mais rien d'insurmontable....

A bientôt pour la suite du montage....

Pat