Voici la réalisation du célèbre cuirassier "Bismarck". Il s'agit d'un Kit Revell au 1/350.

La peinture est faite entièrement à la main, sauf la coque à la bombe. Il s'agit d'un excellent kit qui se monte relativement facilement mais en prenant son temps...

1

2  3

4  5

6  7

8  9

10  11

12  13

Un peu d'histoire :

Le Bismarck était le premier cuirassier de la classe Bismarck construit pour laKriegsmarine sous l’Allemagne Nazie. Nommé d'après le chancelier allemand Otto Von Bismarck qui fut l'un des architectes de l’unification allemande au xixe siècle, il fut, avec son navire-jumeau le Tirpitz, le plus grand navire de guerre utilisé par l'Allemagne.

Le Bismarck fut construit dans le chantier naval Blohm & Voss de Hambourg entre juillet 1936 et février 1939 ; après son entrée en service en août 1940, il passa plusieurs mois à réaliser des essais en mer Baltique avant de participer à l’opération Rheinübung  sous le commandement du capitaine de vaisseau Ernst Lindemann en mai 1941. Accompagné du croiseur lourd Prinz Eugen, il devait attaquer les convois alliés entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord. Durant leur trajet vers L’Atlantique Nord, les deux navires furent repérés à plusieurs reprises et l’Amirauté Britannique déploya des unités de laRoyal Navy pour les intercepter. Lors de la bataille du détroit de Danemark le 24 mai, le Bismarck détruisit le croiseur de bataille Hood, l'un des plus puissants navires britanniques, et obligea le cuirassé Prince Of Wales à se replier. Ayant été touché à plusieurs reprises et perdant du combustible, leBismarckmit le cap vers la France occupée pour y être réparé tandis que le Prinz Eugen poursuivait sa mission.

Après la destruction du Hood, la Royal Navy mobilisa des dizaines de navires pour intercepter le cuirassé avant qu'il ne rejoigne la protection de l'aviation et des sous-marins allemands. Le 26 mai, le Bismarck fut attaqué par des bombardiers-torpilleurs Fairey Swordfish lancés par le porte-avions Ark Royal; l'une des torpilles toucha sa poupe et rendit inopérant son gouvernail. Dans l'impossibilité de manœuvrer, il fut rattrapé le lendemain par les cuirassés Rodney et King Georges V. Le Bismarck fut neutralisé par l'intense bombardement britannique et il coula après avoir été sabordé par son équipage; seuls 114 marins sur un effectif de plus de 2 200 survécurent. Son épave fut localisée en juin 1989 par l'océanographe américain Robert Ballard à 650 kilomètres au large de la côte française.

Le Bismarck fut commandé sous le nom d'Ersatz Hannover pour remplacer le vieux pré-dreadnought SMS Hannover lancé en 1905. Le contrat pour sa construction fut accordé au chantier naval Blohm & Voss de Hambourg où la quille fut posée le 1er juillet. Le navire fut lancé le 14 février 1939 en présence d’Adolf Hitler et il fut baptisé par Dorothee von Löwenfeld, la petite-fille de l'ancien chancelier Otto Von Bismarck qui avait donné son nom au cuirassé. Il fut achevé durant l'été 1940 et il entra en service le 24 août 1940.

Le Bismarck avait une longueur hors tout de 251 mères, une longueur de flottaison de 241,6 mètres, un maître-bau de 36 mètres et un tirant d’eau en charge de 9,9 mètres. Avec son navire jumeau le Tirpitz, il était le plus grand navire construit par l'Allemagne. Son déplacement à pleine charge de 50,3 tonnes surpassait celui de tous les autres cuirassés européens. Seul le HMS Vanguard, mis en service après la seconde guerre mondiale, le dépassera.

Le Bismarck était propulsé par trois hélices muées par trois turbines à vapeur Brown-Boveri (Blohm & Voss) alimentées par douze chaudières à mazout Wagner développant une puissance de 111,98 MW et qui procurait au bâtiment une vitesse maximale de 29 nœuds.

 Aux essais la vitesse maximale atteinte fut, selon les sources, de 30,01 nopeuds (55,6 km/h) ou de 31,1 nœuds (57,6 km/h).

L'armement principal se composait de huit canons de 380 mm disposés en quatre tourelles doubles, deux à l'avant (« Anton » et « Bruno ») et deux à l'arrière (« Caesar » et « Dora »). Chacune de ces tourelles pouvait tirer un obus de 800 kilogrammes à 36 520 mètres à un rythme optimal de trois par minute. L'artillerie secondaire comprenait douze canons de 150 mm ainsi que respectivement seize, seize et douze canons antiaériens de 105mm, 37mm et 20mm. La ceinture blindée avait une épaisseur de 320 mm et elle était surmontée par des ponts de 50 à 120 mm. Les tourelles principales étaient protégées par 360 mmde blindage à l'avant, 220 mm sur les flancs et 130 mm sur le dessus.

L'équipage normal se composait de 103 officiers et de 1 962 marins mais il pouvait dépasser les 2 200 en comptant l’équipage de prise, l'état-major de la flotte et les correspondants de guerre. Le Bismarckemportait également quatre hydravions Arado Ar 196.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bismarck_(cuirass%C3%A9)

 

14